Partager la publication "Chronique au fil de l’eau : au vent silencieux des piliers des âmes défuntes" FacebookTwitterPartager... Né de l’amour d’Apollon, c’est de sa musique mélancolique et grave qu’il rythme les paysages et charme Téthys, la Méditerranéenne, tandis que sa longue silhouette, symbole d’immortalité, s’élève au firmament des dieux, paisible gardienne de nos chers...

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Accès Premium Site + Journal et Standard Accès Premium Site uniquement.
Se connecter Adhérer