La distillerie d'Olonzac fait partie du groupe UDM, Union distilleries Méditerranée, tout comme le pôle de Vallon Pont d'Arc. Sur ces deux pôles plus d'un tiers des ouvriers ont débrayé trois heures ce matin, mardi 25 septembre. Cette grève est reconductible au jour le jour. Pour l’heure le fonctionnement de l'usine n'est pas perturbé. Les autres syndicats, la CFTC, Confédération Française des travailleurs chrétiens et l'UNSA, Union Nationale des Syndicats Autonomes, n'ont pas répondu au mot d'ordre de grève. Pierre Fiorito, délégué UDM CGT, déplore le refus de dialogue. Il explique que “le climat social se détériore depuis un an avec le changement de direction”. Mercredi 26 septembre, direction et ouvriers doivent se rencontrer, le résultat des négociations sera communiqué.

Lydie Rech

Un tiers des employés de la distillerie d'Olonzac ont commencé une grève pour demander l'augmentation des salaires, l'amélioration des conditions de travail et l'arrêt des sanctions arbitraires à l'encontre des ouvriers.