A quoi rêvent les jeunes du Minervois ? Pour certains, interrogés à la sortie du forum des métiers d'Olonzac, leurs rêves semblent sauter bien haut au- dessus de la barre des acrobates du grand lendemain. Pour beaucoup, ils espèrent voyager, cherchent les rencontres et attendent, de l'humanité, plus de respect. Du respect pour la planète, pour les animaux, pour les humains aussi...
En terme de rêves toujours, du grand amour, que nenni. Idem, pour les enfants et la famille qui ne trouvent pas grande valeur à leurs yeux. D'autres, plus rangés et plus enclins à une reproduction sociale, ont formulé le désir de s'installer, tranquilles dans une maison, avec famille, boulot et petit jardin. Mais tous, pour leur village, souhaitent plus de lieux de rencontre ou de consommation, culturelle ou commerciale. En tant qu'adultes du futur et à l'instar des générations précédentes, pour eux, le monde tel qu'il leur est présenté est “à changer”. Ils prétendent aussi vouloir partir et faire autre chose que leurs parents et se projettent au-delà d'un schéma à reproduire. Quelques éléments nouveaux semblent toutefois apparaître.
Les générations précédentes attendaient d'être âgées pour être dérangées par les jeunes, leur reprochant désordre et non respect. Aujourd’hui ce sont les jeunes qui sollicitent chez les adultes, plus de sagesse et du respect.  Catherine Jauffred